Versuri BENIGHTED - Paranoa

Album: BENIGHTED - Psychose



Sentir la solitude, terrible incertitude,
Ne pas connaitre le mal qui nous guette.
Sentir une froide prsence, les regards qu'elle nous lance.
Menace omniprsente autour de soi.

Dure obscurit, protge-moi du mal extrieur :
Accueille-moi dans ta toute-puissante enveloppe funbre
Que ton voile me cache aux yeux du monde
Et que mon mal profond regagne la clart morbide

Mon sang se glace, la vie s'efface.
Quelles sont ses intentions, mortelle apparition, messager du trpas ?
S'levant, mystrieux, du silence majestueux, au-dessus de moi se dresse.

Je voudrais m'enfuir de cette nuit qui n'en finit pas
Cration empirique, symphonie d'effroi
Je devine o il frappe mais je ne peux viter ses coups
Supplici par la volont d'une puissance onirique
Les minutes s'achvent jusqu' la perdition,
Impuissante victime plie l'abomination
Je voudrais m'enfuir de cette nuit qui n'en finit pas
Dimension infernale du purgatoire sur terre.

Messager du diable, incarn de l'ternel,
Sa cruaut immortelle en cet instant s'abat.
Martyr mutil, saignant dans l'obscurit, par l'ignorance terrifi,
Ennemi pathologique
La peur dans mon esprit naissante me glace
Et me dvoile le visage de la mort.

Je n'ai pour seule compagnie que mes propres hurlements
Et l'ennemi invisible me frappe encore.
Pourtant, autour de moi je ne discerne pas la source de mes tranges perscutions.
Je ne connais aucun enfer, ses portes me resteront fermes,
C'est par le sang que la vie s'en va.
La douleur me ramne la ralit
Je ne connais que trop le visage du meurtrier
Et je vis le nant se dresser devant moi comme une porte ouverte
Sur le monde de la nuit.


Lyrics
Aboneaza-te la newsletter
Join the ranks ! LIKE us on Facebook