Versuri FURIA - Gorthoth, Le Passeur Du Fleuve De L'oubli

Album: FURIA - A La Qute Du Pass



Miran alla en direction de lhorizon quil navait jamais franchi, l o,
selon la lgende se situait la terre gele. Chaque pas quil faisait lui
semblait insurmontable, la faim le tenaillait, et pourtant la force etait
son alli.
Au fil des lieux, le paysage changeait sassombrissant en mme temps que les
penses qui habitaient Miran. La nuit commenait tout juste a tomber
lorsqu-il arriva au bord dun fleuve. Un homme dans une barque etait la,
immobile.

[Gorthoth:] Les toiles m'annoncent que ce soir, lun dentre nous mourra.
Elles ne mont jamais trompes, mais tu ne sembles pas tre lun de ces
guerriers.
[Miran:] En effet, je ne suis pas la pour vous tuer, mais plutt parce que ce
fleuve fait obstacle au bon droulement de ma qute.
[Gorthoth:] Alors tu tombes bien, car je suis le seul passeur du fleuve de
l'oubli . Mais ne te mprends pas, il te faudra tacquitter du temps de
cette traverse.
[Miran:] Et quel est le droit de passage ?
[Gorthoth:] Rien dimportant si ce nest une partie de ton ame, quelques
souvenirs a tes yeux, bien futiles.
[Miran:] Mais comment ceci est possible ?
[Gorthoth:] Le pouvoir dun magicien est illimit. Ce prix, acceptes-tu de le
payer ?
[Miran:] Soit, vous accderez au plus profond de mon ame une fois de lautre
cot.

Le brouillard spaississait au fur et a mesure que la barque avanait sur
fleuve. Seul le lent glissement de lembarcation sur leau perturbait le
silence de cette traverse.

[Miran (en lui-mme):] Comment vais-je payer cet homme, je nai rien a lui
donner. Que se passerait-il alors sil dcouvrait mon pass ?
[Gorthoth:] Cesse donc dtre songeur, le voyage est termin.
[Miran:] Et que dois-je faire ?
[Gorthoth:] Presque rien, si ce nest tallonger. Le rituel termin, ta
mmoire sera efface, tes souvenirs oublis
La souffrance est imperceptible, et dans quelques minutes, le rsultat sera
sublime

Gorthoth mis alors ses mains sur le front de Miran, dposant ainsi une
poudre verdatre. Presque aussitt une lueur jaillit, une lueur dun jaune
clatant, mais trs vite cette dernire devint opaque laissant place a une
immonde gele noir qui aussitt enveloppa le corps du passeur.
Ce dernier se tordit de douleur, et entre chacun de ses cris de dtresse,
giclait de sa bouche une salive dun blanc crmeux.

[Miran:] Que se passe-t-il ? Que marrive-t-il ? Je ne veux pas tre un
enfant de Cebil !
[Gorthoth (vocifrant de douleur):] Comment est-ce possible ? Aucune ame ne
peut tre aussi sombre, mme le diable lui-mme possde en lui plus
dhumanit.
Tu es un damn et crvera comme tel.

Miran tait en tat de choc, il naurait jamais pens que ce rituel puisse
se drouler ainsi. Mais ce qui lapeurait le plus ntait pas le visage dj
dcompos du passeur, mais le plaisir quil avait prouv a le voir
sarracher la peau dans le but de librer son ame du dmon qui y t entr.


Lyrics
Aboneaza-te la newsletter
Join the ranks ! LIKE us on Facebook