Versuri FURIA - The Imperfection Of The Soul

Album: FURIA - Kheros



Encore une fois, Morgan ouvre les yeux, il se trouve dans une ruelle, encore une fois il se rveille en un endroit qu'il ne connait pas. Cette fois encore, il ignore quand et comment il a atterri ici. Depuis quelques mois, il se retrouve dans des lieux qui lui sont inconnus, ces rveils incohrents sont toujours accompagns de rves absurdes, mais cette nuit c'tait horrible, cette femme, ce sang... Morgan tentant de reprendre ses esprits regarda autour de lui et se rendit compte qu'un homme tait l, assis sur une grosse poubelle, en train de l'observer, les bras croiss, un bandeau sur l'il droit. Il se prsenta sous le nom de Marius. Morgan agac par la situation s'interrogea :

- Quel est ce lieu ? Qui m'a l'air pourtant si familier ! Et... toutes ces visions, ces regards, mlant haine et reproches. Tout me paraissait rel.

Marius descendit de son trne. Ecoute moi bien, je sais ce que tu es. Ta prsence ici n'est pas fortuite, la lgende est vraie lana t-il.

Morgan regarda cet homme vtu de lambeaux de tissus, mal ras et qui semblait-il, n'avait pas approch une douche depuis des semaines.

- Je ne comprend rien vos dires, et qui tes vous pour me juger ? Seule ma prsence ici, m'est inexplique...

Morgan, peu rassur de la situation, dcida de rentrer chez lui et sortit de la ruelle pour arriver dans un boulevard o la prsence des passants lui apporta un peu de scurit. Marchant d'un pas rapide, il se rendit compte qu'il avait travers plus de la moiti de la ville la nuit dernire sans le moindre souvenir de son priple. Sentant une main se poser sur son paule, il se retourna et vit que c'tait Marius qui l'avait suivi et rattrap. D'un geste de l'paule, Morgan effaa cette main et acclra le pas. Marius en fit de mme et se mit lui raconter une histoire de poursuites, de lgendes vieilles de milliers d'annes... Selon lui, des gens le rechercheraient et voudraient lui faire la peau. Enfin Morgan serait tout comme lui, un de leurs gibiers et serait en trs grand danger. Voulant couper court cette mascarade, Morgan attrapa Marius par le col de sa veste et sentant la colre monter en lui, serra les dents et grogna, deux secondes plus tard il lacha Marius et reprit sa route. Passant devant un poste de police, il lui vint l'ide de demander de l'aide un agent et de s'occuper de ce fauteur de trouble, mais il se retint vite en imaginant qu'il devrait raconter o et comment il avait rencontr Marius, expliquer pourquoi il s'tait rveill dans cette rue. Ce qu'il voulait c'tait rentrer chez lui et vite. Arriv chez lui il n'aurait qu' lui fermer la porte de l'immeuble au nez, au bout d'un moment Marius se lasserait et le laisserait tranquille. Sortant de sa rflexion, il se rendit compte que Marius ne parlait plus, et semblait d'ailleurs ne plus le suivre. Pour s'en assurer il tourna la tte,il n'en croyait pas ses yeux ; il vit deux agents de police attraper Marius par les bras et le forcer se mettre terre. Marius ne semblait pas se dbattre et allong plat ventre, releva la tte en direction de Morgan, qui fit mine de rien et reprit sa route.

De ses rveils incroyables, celui de ce matin tait le plus trange. De ses rves morbides, celui de cette nuit f*t le plus horrible et le plus convaincant. Cette fois Morgan savait qu'il lui faudrait de l'aide. Il tait paum...

- Je ne me contrle plus. La dmence me gagne. Serai-je fou !!! De croire ce mendiant, d'avouer mon ignorance...Morgan arrivait maintenant devant la porte d'entre de son immeuble, montant les escaliers il repensa cette matine, au visage de Marius plaqu au sol. Trouver les mots pour expliquer, l'horreur de mes penses, prouver ma lucidit, toi seul sauras m'y aider pensa t-il.

Morgan refermant la porte de son appartement poussa un long soupir.

Enfin Tranquille.


Lyrics
Aboneaza-te la newsletter
Join the ranks ! LIKE us on Facebook