Versuri MIRRORTHRONE - Mortphose

Album: MIRRORTHRONE - Carriers Of Dust



Depuis toujours, ils ne cessent de geindre,
chous dans leurs larmes, sous un ciel qu'ils ne pouvaient atteindre.

Assez de toutes ces mdiocres considrations sur l'au-del,
De ces vains gmissements nourris d'horreur et de relents de trpas.
Car de trpas proprement parler, il n'y en a pas,
Mais juste l'absurde raison d'une nation de fous rests pantois.

La mort, comme la satisfaction, ni n'est, ni ne sera.
Cette notion, projete abusivement sur l'apparence dans sa dualit avec le vivant,
N'est qu'interprtassions partiellement libre sur fond de matire, de vide et de leur agglomrat
N'inscrivant son trac que dans le temps o ce dernier aura vite fait de l'effacer.

Oh, combien ignorants
Et happs par le temps
Sont les millnaires abuss,
Tous grotesquement gars
Parmi les rideaux de larmes
Qu'ils ont de partout tendu en un cri d'alarme.

Il n'y a pas de vie mais qu'un vrombissement incessant,
Une agitation se dissipant aux alentours d'un picentre vulgaire,
Une explosion de matire encercle de ses chos rsonnants,
Transfrant vibrations inutiles et autres mouvements stellaires
Sur lesquelles l'homme est venu se greffer et se constituer
En s'abreuvant du mme mouvement originel.
Pas d'existence particulire pour cet tre si vulgairement compos,
Juste empoisonn par ses donations de sens morales sempiternelles.

Il ne peut rien tre d'autre que cette totalit.
Pas de place ici ou ailleurs pour une quelconque divinit
Ou mme une vie telle que celle que nous nous sommes arrogs.
Nous ne sommes ici que pour encore et encore perptrer
Ce sinistre mouvement qui toujours agite
Nos petites prsences qu'il annule ou rgurgite.


Lyrics
Aboneaza-te la newsletter
Join the ranks ! LIKE us on Facebook