Versuri Misanthrope - L'Ecume Des Chouans

Album: Misanthrope - Libertine Humiliations



Engage-toi dans la plus grande guerre civile
que la France ait jamais connue
Les blancs, aux coeurs rouges surmonts d'une croix
Ont pris pour emblme le drapeau de leur roi
Il faudra donc vaincre ou laisser mourir
Sans aucun adieu l'au-del
Rallie-toi cette cause fatale et suicidaire
La mort au ventre pour seul amour de ton suzerain Dieu

Benie-nous dans la peine
Une balle dans la poitrine
Une baonnette dans les entrailles

Nous sommes l'arme des vaincu aux cent mille paysans
Prions Dieu et le roi de nos faux rougeoillantes
Exccrs des hommes anantis sur leur lit de misre
Se meurent encore tout souills dans d'immondes cimetires
Dans les charniers des batailles, les femmes couvertes de sang
Se lavent nues dans la Loire, hurlantes commes des dmentes

Priant devant les calvaires, sous le feu de l'ennemi
Alliant la faux au service de la croix

Un peuple qui jusque l n'avait jamais
Vers le sang humain
Par une supersticieuse religion, elle prend un
Malsain plaisir aux excutions, aux horribles
Massacres de la contre rvolution.

Prvenant de la famine et des pidmies dcimatrices,
La rpublique incendie la Vende et limine
Les prisonniers de faon expditive,
En rpression punitive,
Sans jugement,

Hommes, femmes et enfants
Chouans seront massacrs,
Fusills, guillotins et noys
Dans les eaux de la Loire

"Si j'avance, suivez-moi
Si je recule, tuez-moi,
Si je meurs, vengez-moi"

Septembre 1793 l'horreur est systmatique
De brutalit en destruction permanente
Tenant en chec les troupes de ce pays hostile
Le rve venden se brise... sonne le glas des funrailles
Sur le passage des bourreaux de l'ordre rpublicain
Les punitives Colonnes Infernales.

Priant devant les calvaires, sous le feu de l'ennemi
Alliant la faux au service de la croix

Un peuple qui jusque l n'avait jamais
Vers le sang humain
Par une supersticieuse religion, elle prend un
Malsain plaisir aux excutions, aux horribles
Massacres de la contre rvolution.

Prvenant de la famine et des pidmies dcimatrices,
La rpublique incendie la Vende et limine
Les prisonniers de faon expditive,
En rpression punitive,
Sans jugement,
Hommes, femmes et enfants
Chouans seront massacrs,
Fusills, guillotins et noys
Dans les eaux de la Loire

Moi, ALceste de l'ombre je pleure en
Chantant cette dsolation.


Lyrics
Aboneaza-te la newsletter
Join the ranks ! LIKE us on Facebook